Tablette Bean To Bar - Venezuela 77%

Tablette Bean To Bar - Venezuela Chuao Aragua 77%

Dim. (cm) : L 7.7 x l : 15.5 x h : 0.8
Poids (g) : 56
DLC :

Découvrez les premières tablettes 100% transformées de la fève à la tablette directement à Bordeaux.

Ces fèves ont été soigneusement sélectionnées par nos soins, puis elles ont été triées à la main, torréfiées, concassées et conchées dans notre atelier situé rue Fondaudège à Bordeaux dans la plus pure tradition du “Bean to Bar”.

Ces fèves proviennent du village Chuao situé au coeur de la vallée d’Intermontano, à 6 km de la mer des Caraïbes et appartient au parc national Henri Pittier dans la vallée bénie de l’Aragua.

Hasnaâ a adapté la torréfaction et le temps de conchage afin de permettre aux notes douces et acidulées d’agrumes frais, délicatement fumés de s’exprimer au mieux dans cette tablette. Ce chocolat vous étonnera par son évolution progressive et diversifiée en bouche.

Ces tablettes exceptionnelles ne contiennent que deux ingrédients : Des fèves de cacao et du sucre de canne Bio.

More details

Partager
9,00 €

More info

IMPACT SOCIÉTAL

Chuao a une estimation de 2.331 habitants indigènes, dont 125 sont engagés dans la production de cacao. La plantation de Chuao appartient à la communauté locale et est gérée par la coopérative “La Empresa Campesina de Chuao”. La plupart des membres de cette communauté agricole sont des descendants d’esclaves africains amenés peu après l’arrivée des Européens en Amérique du Sud. Aujourd’hui, ils se consacrent à poursuivre la tradition de production de cacao de génération en génération. Pour eux, le cacao Chuao n’est pas seulement un produit agricole; il représente leur vie, leur identité, leur fierté, leur culture, leur terre et leur langue.

Le cacao est la principale activité économique pour les familles de cette région, impliquant principalement des femmes ayant le privilège de travailler avec le meilleur cacao du monde, basé sur l’expérience et les techniques éprouvées. Parfois, ils chantent pour inspirer le travail précieux de la récolte de ce beau produit.

Les habitants du secteur vivent dans des logements décents, répartis autour de la zone avec une surface de production de 287,4 hectares, obtenant une moyenne de 25 tonnes de cacao par an.
Les agriculteurs sont divisés en équipes. Exemple, l’équipe de récolte qui est également responsable de l’ensemencement (par alignement) et de l’irrigation (avec l’eau de la rivière). Une autre équipe forme des groupes de maintenance exécutant d’autres processus. Ces équipes sont composées de 73 femmes et 50 hommes, réaffirmant que le travail est dominé par les femmes ancestrales.