Carrés de dégustation - Colombie Arhuaco Dark Milk 60%

40 Carrés de dégustation - Colombie Arhuaco Dark Milk 60%

Dim. (cm) : L 4.0 x l : 17.5 x h : 4.0
Poids (g) : 200
DLC :

Faites voyager vos papilles avec nos étuis de 40 carrés de dégustation Colombie Arhuaco Dark Milk 60% 100% transformées de la fève à la tablette directement à Bordeaux.

Ces fèves ont été soigneusement sélectionnées par nos soins, puis elles ont été triées à la main, torréfiées, concassées et conchées dans notre atelier situé rue Fondaudège à Bordeaux dans la plus pure tradition du “Bean to Bar”.

Ces fèves Bio proviennent de la forêt côtière dans les hauts plateaux situés au coeur de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie.

Hasnaâ les a choisi pour les notes douces d’amandes, boisées et légèrement épicées. Elle a d’ailleurs adapté la torréfaction et le temps de conchage afin de permettre à ces arômes de s’exprimer au mieux dans ces carrés de dégustation.

Chocolat récompensé par une médaille d'Argent - International Chocolate Awards 2019 - Europe.

More details

Partager
16,67 €

More info

IMPACT SOCIÉTAL

Avec un écosystème qui s’étends des récifs de corail des Caraïbes aux forêts tropicales humides, en passant par des montagnes enneigées. La Sierra Nevada de Santa Marta est un véritable sanctuaire pour une biodiversité remarquable mais en voie d’extinction : 7 espèces de colibri endémiques et 44 espèces d’animaux en danger comme le Tamarin ou la Tortue verte y vivent. 35 bassins fluviaux sont disséminés dans la montagne, offrant plus de 700 rivières et ruisseaux qui fournissent de l’eau propre à des millions de gens dans les plaines. Malheureusement, le déboisement, la saisie de terrain, l’agriculture intensive et la construction de barrages hydroélectriques constituent une menace pour la faune et la flore et pour les ressources en eau.

La communauté des Indiens Arhuaco vit dans ce parc national. La protection de leur terre reste une lutte essentielle pour eux. Ils ont récemment crée un mouvement politique pour protéger leurs terres et forêts, via un plan ambitieux : rendre à la nature 70% de leurs terres, afin de protéger et régénérer à nouveau les ressources naturelles présentes à cet endroit et cultiver de façon durable du cacao, du café et des produits de subsistance sur l’espace restant.

Les revenus générés par la culture du cacao ont pour but d’améliorer le bien-être et l’autonomie de leur tribu, en réinvestissant les montants dans l’acquisition de nouvelles parcelles à préserver.